Accueil > EXPRESS POSTS > Audit social : YMCA Togo a organisé un atelier d’analyse de budgets pour les membres du groupe de plaidoyer
social audit

Audit social : YMCA Togo a organisé un atelier d’analyse de budgets pour les membres du groupe de plaidoyer

Dans le cadre de l’activité d’audit social qu’elle conduit sur le projet « agir pour vivre », l’UCJG/YMCA Togo  a organisé les 19 et 20 juin 2014 à Lomé, un atelier d’analyse de budget pour les membres du groupe de plaidoyer. Ceux-ci forment un groupe dont les capacités ont été renforcées sur les techniques de plaidoyer afin de planifier et conduire avec l’appui du staff, les activités de plaidoyer en faveur des questions de santé préoccupant les jeunes.

Cet atelier avait pour objectif de permettre aux jeunes du groupe de plaidoyer de mettre en pratique leurs connaissances sur l’analyse des budgets. Cet exercice intervient dans le cadre de l’étude de l’audit social qui consiste à analyser le budget de l’Etat en application avec les politiques et engagements pris par l’autorité publique, notamment la Déclaration d’Abuja, et à faire l’analyse des fonds alloués aux programmes de santé des jeunes et adolescents.

Avec l’appui d’un consultant, qui a effectué un travail préalable de recherche, les participants ont été initiés à  la technique et l’ont appliquée à l’exercice d’analyse des informations budgétaires des cinq dernières années notamment celles relatives au secteur de la santé.

Les analyses faites par les jeunes ont montré, que pour les cinq dernières années, l’Etat togolais n’a pas atteint les objectifs de la déclaration d’Abuja et que le taux de croissance du budget de la santé reste faible. La majorité du budget alloué  à la Division Santé Familiale n’est qu’un budget de fonctionnement et donc pareil pour le Service National de Santé des Jeunes et Adolescents qui dépend directement de la Division Santé Familiale. En effet selon la déclaration d’Abuja d’Avril 2001, l’Etat togolais, à l’instar de ses pairs de la sous-région, se  sont engagés à attribuer au moins 15% du total de leurs budgets nationaux annuels au secteur de la santé.

De 5% en 2009, la part du budget de santé dans le budget général est demeurée à 4% depuis 2010 malgré la croissance de la population. L’Etat est donc  loin de l’engagement d’Abuja.

L’atelier a permis aux jeunes de renforcer leurs capacités en matière d’analyses de budget. Ce fut une occasion pour les jeunes de discuter et  de planifier les prochaines activités de plaidoyer du projet  et donc de connaitre les rôles qui leurs seront assignés au cours de ses  activités.

Rappelons que le projet Agir pour Vivre (Act2Live) est une initiative multi pays des YMCA d’Afrique en partenariat avec Y Care International et YWCA/YMCA de Suède. Il vise à offrir aux jeunes marginalisés les informations pertinentes et des services de santé de qualité dans six pays africains que sont le Libéria, le Madagascar, le Sénégal, le Togo, la Zambie et le Zimbabwe.

Patrick Kokou Messinou

AUSSI INTERESSANT...

concours anglais sokode

Le YMCA a organisé un concours pour la promotion de la langue anglaise dans des écoles à Sokodé

Dans le cadre de la promotion de la langue anglaise à Sokodé, un concours de ...

Laisser un commentaire