Accueil > EXPRESS POSTS > Formation du groupe de plaidoyer : la seconde vague de 25 jeunes à l’école du plaidoyer à Bagbé
GP

Formation du groupe de plaidoyer : la seconde vague de 25 jeunes à l’école du plaidoyer à Bagbé

Organisé par l’UCJG/YMCA Togo du 23 au 25 juillet 2014 à Bagbé, une seconde vague de 25 jeunes a été formée sur les techniques de plaidoyer. Cette formation vient compléter la première vague des 25 jeunes formés du 28 au 30 Avril 2014.  Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Soutien aux Défenseurs des Droits de l’Homme(S2DH) » eta pour objectif de renforcer les capacités de ces jeunes en techniques de plaidoyer afin de leur permettre de mener des campagnes de plaidoyer en faveur des jeunes en conflit avec la loi.

 

Après la formation des acteurs de la chaine pénale sur le « respect des droits de l’homme et administration de la justice », la formation des surveillants de prison sur la « réalisation des droits des détenus » et la formation des organisations de la société civile en monitoring des lieux de détention,  c’est le tour de 25 jeunes venus de 4 régions du Togo  (maritime, plateaux, centrale et Kara) qui renforcent leurs capacités en techniques de plaidoyer.

Au cours de ces trois jours, les participants ont été renforcés sur le concept de plaidoyer, le cycle de planification du plaidoyer, le processus de planification, la communication stratégique, l’élaboration et la diffusion du message puis la stratégie du plaidoyer. Les travaux pratiques en carrefours et les simulations/jeux de rôles, ont permis aux participants de se familiariser avec les outils du plaidoyer.

Suite à cette formation, les cinquante(50) jeunes répartis en deux groupes de vingt-cinq (25) vont élaborer un plan stratégique de plaidoyer pour promouvoir les droits de leurs pairs. Ils auront pour tâche d’intervenir auprès des autorités compétentes nationales et régionales aux fins de les amener à créer les conditions d’application des textes en vigueur. En plus, le groupe de plaidoyer va rencontrer certains stratèges politiques dans le souci de  réduire les mauvais traitements sur les lieux de détention.

Au cours de leurs actions, ces jeunes seront encadrés par les points focaux des organisations de la  société civile formés à cet effet pour les assister dans la finalisation de leur programme d’activités et à faciliter les contacts avec les décideurs politiques afin de les amener à créer les conditions d’application des textes en vigueur notamment à réduire les mauvais traitements sur les lieux de détention.

Notons  que le projet S2DH est financé par Y Care International et Union Européenne pour une durée de 3 ans et  vise à renforcer les droits de l’Homme et les libertés fondamentales des jeunes en conflit avec la loi au Togo. D’une manière spécifique, ce projet permet de faciliter l’accès à la justice pour les jeunes en conflit avec la loi dans quatre régions et réduire les cas de violation des droits de l’Homme dans les centres de détention grâce au renforcement des capacités et activités de défenseurs des droits de l’Homme au Togo.

Prosper Kwami ETSE

AUSSI INTERESSANT...

concours anglais sokode

Le YMCA a organisé un concours pour la promotion de la langue anglaise dans des écoles à Sokodé

Dans le cadre de la promotion de la langue anglaise à Sokodé, un concours de ...

Laisser un commentaire