Accueil > EXPRESS POSTS > Pour de meilleurs services de santé et d’éducation aux jeunes : l’Union Chrétienne de Jeunes Gens fait des recommandations
tof 005

Pour de meilleurs services de santé et d’éducation aux jeunes : l’Union Chrétienne de Jeunes Gens fait des recommandations

Un dîner a réuni, vendredi 24 octobre 2014, plusieurs acteurs de la santé et de l’éducation à l’Agora Senghor de Lomé, pour une rencontre de plaidoyer. La soirée, organisée par l’Union Chrétienne des Jeunes Gens, a eu pour but de présenter aux représentants des ministères suscités, des recommandations visant l’amélioration des services de santé et d’éducation aux jeunes. Le dîner a aussi été l’occasion pour l’organisation de la campagne de plaidoyer du projet «  Agir pour vivre ».

L’Union Chrétienne de Jeunes Gens (UCJG/YMCA-Togo) a organisé, vendredi le 24 Octobre 2014, un dîner qui a réuni a ses côtés, les représentants des ministères de la santé et de l’éducation et plusieurs acteurs de la société civile. L’objectif de ce dîner qui s’est tenu à l’Agora Senghor de Lomé, a été de présenter à l’assistance, un plaidoyer à l’endroit des autorités. Ce plaidoyer est un concentré de plusieurs demandes qui visent l’amélioration des services offerts aux jeunes et adolescents en matière de santé et d’éducation. Ce plaidoyer est le fruit du travail de volontaires de l’UCJG qui ont relevé plusieurs manquements lors de leurs stages. Ce sont ces manquements qui font l’objet des recommandations à l’origine du plaidoyer.

Au cours de la soirée, les volontaires ont eu à présenter le contenu du message de plaidoyer à l’assistance, suivie de plusieurs questions destinées aux ministères concernés. Des questions auxquelles les représentants ont répondu tout en promettant de transmettre le message de plaidoyer à qui de droit pour que meilleur usage soit fait de ces recommandations.

La soirée a aussi servi de canevas à l’UCJG pour lancer sa campagne du projet « Agir pour vivre ». Ce lancement a été marqué par une apposition de signature des convives. Par ces signatures, les convives ont donné un élan de solennité à la campagne qui a démarré au Togo et qui se tient aussi dans six autres pays africains où siège l’UCJG. Pour le secrétaire général de l’UCJG, M. Gérard ATOHOUN, le plaidoyer a pour but d’amener les autorités à prendre les mesures idoines pour améliorer les services offerts aux jeunes et adolescents en matière de santé et d’éducation. Selon lui, un dîner offre un cadre de convivialité qui permet de meilleurs échanges et un bon suivi des différentes présentations. Il a expliqué que la campagne qui a été lancée permettra de plancher sur plusieurs questions pour un bien-être partagé.

Clairbonheur Adjignon

Source : Togo Presse du lundi 27 octobre2014

AUSSI INTERESSANT...

concours anglais sokode

Le YMCA a organisé un concours pour la promotion de la langue anglaise dans des écoles à Sokodé

Dans le cadre de la promotion de la langue anglaise à Sokodé, un concours de ...

Laisser un commentaire