Accueil > EXPRESS POSTS > Le Chef de la Délégation de l’UE au Togo a effectué une visite sur le projet de Justice juvénile de YMCA Togo à la prison civile de Sokodé
visit prison sokode

Le Chef de la Délégation de l’UE au Togo a effectué une visite sur le projet de Justice juvénile de YMCA Togo à la prison civile de Sokodé

En vue de se rendre compte de la réalité du travail sur le terrain, surtout du progrès réalisé sur le projet « soutien aux défenseurs des droits de l’homme …pour un meilleur accès à la justice des jeunes en conflit avec la loi » (SDDH), son excellence Nicolas Berlanga-Martinez a rencontré le club juridique de la prison de Sokodé le 17 février 2015. C’était en compagnie de deux de ses collaboratrices et en présence du Préfet de Tchaoudjo, du Procureur de la République près le tribunal de Sokodé, du régisseur, du surveillant chef de la prison et d’une délégation de l’UCJG/YMCA dont notamment le Secrétaire Général Gérard Atohoun et la première vice-présidente Idaoni Kpetsu.

 

Lors de l’échange de l’ambassadeur avec les membres du club juridique, on a essentiellement noté le rapport d’activités du club présenté par le Secrétaire Général et porte-parole du club. Ce rapport a mentionné, outre les activités de sensibilisation du club, les résultats obtenus suite aux requêtes adressées aux magistrats en 2013 et 2014: sur 1113 requêtes adressées, 246 libérations ont été obtenues dont 31 femmes, sans compter les audiences obtenues.

Le club a également relevé quelques difficultés liées à leur travail : difficulté de transmission des requêtes vers les juridictions éloignées de la prison, le manque d’argent pour assurer le transport vers la cour d’appel de Kara, les demandes de libération conditionnelle restées sans suite au point où les détenus se demandent si cela vaut encore la peine de garder les dispositions relatives à ce droit dans le code quand on sait qu’on ne peut plus l’exercer effectivement ; les conditions difficiles de détention surtout l’absence de médicaments pour les soins. Notons que sur ce dernier point le régisseur a donné en exclusivité aux membres du club l’information selon laquelle il venait de recevoir la semaine précédente des lots de produits pharmaceutiques envoyés par la Direction de l’administration pénitentiaire, ce qui a réjoui l’assistance.

L’ambassadeur a été touché par l’engagement des membres du club. «Je me réjouis que l’UE a apporté son appui à des organisations comme YMCA qui font un travail remarquable et que nous devons tous appuyer », a observé le diplomate avant d’ajouter : « Je pense que nous recevons plus de ce club juridique que ce qu’il reçoit de nous, ce sont des gens qui nous donnent un exemple » à suivre car même en situation précaire ils montrent leur solidarité envers les autres, notamment envers les codétenus.

Le club juridique de la prison de Sokodé a été mis en place depuis le 18 février 2013 et formé sur les droits et devoirs des détenus ainsi que sur les techniques de rédaction de requêtes. Sa mission, sensibiliser les codétenus sur leurs droits et devoirs, les écouter et les orienter sur la procédure, les aider à adresser des requêtes aux magistrats.

Franck Gafan

AUSSI INTERESSANT...

concours anglais sokode

Le YMCA a organisé un concours pour la promotion de la langue anglaise dans des écoles à Sokodé

Dans le cadre de la promotion de la langue anglaise à Sokodé, un concours de ...

Laisser un commentaire