Accueil > EXPRESS POSTS > YMCA-Togo à la quête de l’amélioration des services de santé pour les jeunes
A2L PE juin14

YMCA-Togo à la quête de l’amélioration des services de santé pour les jeunes

L’Union Chrétienne des Jeunes Gens du Togo (UCJG-Togo) a organisé, la deuxième  édition du forum national des jeunes et adolescents. Cette rencontre rassemble les jeunes, les professionnels de média et certaines organisations de la société civile. Elle vise à présenter les résultats de l’enquête sur les perceptions des jeunes face aux services offerts dans les centres de santé publics et formuler des recommandations pour l’amélioration de ces services.

Les jeunes sont la relève de demain, dit-on souvent. Mais pour que la jeunesse joue pleinement son rôle dans le développement  du pays, elle doit jouir d’une parfaite santé.

Inscrit dans cette logique, UCJG organise des séances de sensibilisation et d’information à l’endroit des jeunes, des décideurs et autres partenaires pour l’amélioration des services de santé. Aussi ce forum de deux jours, dont les travaux ont été ouverts hier, est il une occasion pour les jeunes, les professionnels des médias et organisations de la société civile d’apprécier les résultats de l’enquête menée, l’année dernière.

En effet, l’enquête se situe dans le cadre du projet « Agir pour Vivre ». Elle vise à informer les décideurs politiques, les prestataires de services dans le domaine de la santé sur les perceptions des jeunes faces aux services offerts dans les centres de santé publics. C’est aussi un plaidoyer pour l’amélioration de ces services. Selon les résultats de l’enquête qui constitue en sorte, une carte de rapport du citoyen, des jeunes ont des difficultés pour accéder aux soins. Du coup, ils sont exposés à des maladies et des fléaux qu’ils peinent à gérer.  Ceci s’explique par la non accessibilité ou l’incompréhension de l’information mise à disposition et l’insuffisance  des ressources qui porte atteinte au bon fonctionnement des centres de santé.

A l’ouverture du forum, le chef du service national de la santé des jeunes et adolescents, Dr Edouard Deti a précisé que

la santé des jeunes a été toujours une préoccupation pour le gouvernement togolais. Aucune avancée n’est possible sans la santé à la base,

a t-il dit. Pour cela il salue ce projet qui vient soutenir les efforts du gouvernement dans l’exécution de son programme. Pour le Directeur  des programmes, Franck GAFAN, ce deuxième forum est une opportunité pour parcourir les questions de santé, exposer aux jeunes le programme sur les grossesses et mariages précoces. Ce dernier est un projet national élaboré par le ministère de l’enseignement, primaire et secondaire et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) en vue de trouver les voies et les moyens pour l’amélioration de la santé chez les jeunes. Pour l’heure l’enquête propose de mettre en place dans les centres de santé des outils sur la santé de reproduction pour les jeunes, d’équiper les centres de santé en matériel, d’intégrer les unités réservées aux adolescents /jeunes dans les structures de soins de santé publiques ou privés et de revoir le coût de traitement pour les jeunes.

Patouani BATCHAMLA

Source : Togo-presse N°9489 du 5 Mars 2015

AUSSI INTERESSANT...

concours anglais sokode

Le YMCA a organisé un concours pour la promotion de la langue anglaise dans des écoles à Sokodé

Dans le cadre de la promotion de la langue anglaise à Sokodé, un concours de ...

Laisser un commentaire