Accueil > EXPRESS POSTS > Pour la réalisation de l’agenda 2063, le YMCA s’entoure des acteurs publiques, parapubliques, confessionnels et du monde associatif pour la cause des jeunes au Togo et en Afrique
AWW meeting

Pour la réalisation de l’agenda 2063, le YMCA s’entoure des acteurs publiques, parapubliques, confessionnels et du monde associatif pour la cause des jeunes au Togo et en Afrique

Sur l’initiative de YMCA Togo, une rencontre d’échange et de concertation a regroupé une vingtaine de participants dans un hôtel de la capitale togolaise le 25 février 2016. Ladite rencontre se situe dans le cadre du projet Africa We Want / l’Afrique que nous voulons, une initiative des YMCA d’Afrique en vue  de contribuer à la promotion de l’agenda 2063 de l’Union Africaine.

C’était en présence de la Secrétaire Exécutive chargée de la communication de l’Alliance Africaine des YMCA, Mme Gil Happer, du Secrétaire Général du YMCA Togo et du représentant du Conseil national de la Jeunesse. Notons qu’étaient également représentées entre autres les structures telles l’Agence Nationale pour l’Emploi, l’Agence nationale pour le volontariat au Togo, ainsi que les départements de jeunesse des Eglises Catholique, Evangélique et Méthodiste.

Africa We Want a pour objectif de promouvoir la participation des jeunes pour la réalisation de l’Agenda 2063. Au Togo les activités sont prévues à Lomé, Atakpamé, Kara et à Sokodé.

Pour Gérard Atohoun , Secrétaire Général de YMCA-Togo

cette rencontre permet de joindre nos forces et de trouver des solutions adéquates aux problèmes des jeunes en Afrique .

Il a, lors de son allocution, fait une présentation sur le YMCA Togo et précisé que le projet vise à contribuer à la réalisation de la composante 6 de l’Agenda 2063 de l’UA, relative à l’éducation, la santé et à l’emploi des jeunes. Il a également fait mention des activités prévues sur le projet ainsi que l’impact attendu.

Au cours de la rencontre Mme Gil Happer a fait une présentation sur le mouvement YMCA en Afrique tout en mettant l’accent sur le concept du sujet au Citoyen (S2C). Elle a précisé que le mouvement YMCA d’Afrique se propose de renforcer le cadre de collaboration entre les structures gouvernementales, les organisations de jeunes, et organisations confessionnelles pour le développement de la jeunesse au Togo et en Afrique,

Pour Emmanuela LAVON, la coordinatrice des jeunes à l’Union Chrétienne des Femmes (UCF/ YWCA)

Cette initiative de l’UCJG est louable car elle permet de prendre connaissance de l’Agenda 2063, de mieux se connaître entre structure intervenant pour la cause des jeunes et de consolider nos énergies.

Le moment le plus important de la rencontre a été celui consacré aux discussions autour du cadre de collaboration notamment sur sa forme et son contenu. A l’issue de ce débat, les participants ont convenu d’évoluer dans un cadre informel qui permet à chaque acteur de contribuer, de partager et d’apprendre sans contrainte. Ils ont également convenu de travailler sur la formation des jeunes en matière de citoyenneté, d’organiser des activités de commémoration de la journée de la jeunesse africaine et de faire du plaidoyer en faveur des la jeunesse.

Sylvain K. Amewou

 

AUSSI INTERESSANT...

concours anglais sokode

Le YMCA a organisé un concours pour la promotion de la langue anglaise dans des écoles à Sokodé

Dans le cadre de la promotion de la langue anglaise à Sokodé, un concours de ...

Laisser un commentaire