Accueil > IMPACTS > POUR UN CHANGEMENT DE COMPORTEMENT NECESSAIRE A UNE VIE MEILLEURE, YMCA-TOGO RÉUNIT LES JEUNES APPRENTIS AUTOUR D’UN CAMP DE 4JOURS
FB_IMG_1499088673242

POUR UN CHANGEMENT DE COMPORTEMENT NECESSAIRE A UNE VIE MEILLEURE, YMCA-TOGO RÉUNIT LES JEUNES APPRENTIS AUTOUR D’UN CAMP DE 4JOURS

YMCA –Togo a organisé du 27 au 30 juin 2017 à la maison des jeunes Don Bosco sis à Gbodjomé un camp de jeunes. Deuxième du genre, ce camp s’inscrit dans le cadre des activités des projets S2C, accès à la justice et réhabilitation (AJR), et Protection et Réhabilitation (PR) des jeunes vulnérables au Togo.
Durant les quatre jours, une soixantaine de participants (jeunes bénéficiaires apprentis, orphelins, jeunes à risque et ex-détenus…) venus de Sokodé, Kara, Atakpamé et de Lomé ont été entretenus sur plusieurs thématiques notamment la confiance et l’affirmation de soi, des écoutes psychologiques, des activités socio-éducatives, ainsi que des exercices pratiques sportives et récréatives. Ce camp vise quatre objectifs d’abord «créer un cadre d’échange entre les jeunes à risque et ex-détenus, ensuite former les jeunes sur la vie saine et la confiance en soi aussi offrir aux bénéficiaires une opportunité d’épanouissement et récréative et enfin offrir un cadre d’écoute psychologique aux jeunes bénéficiaires des deux projets»,a laissé entendre M. Adjévi WILSON-BAHUN, l’un des animateurs sur le projet PR. Pour cette deuxième édition, « nous avons mis plus l’accent sur la confiance et l’affirmation de soi car le constat fait est que la plupart des jeunes manquent de confiance en eux ce qui les amènent à copier les mauvaises habitudes de leurs camarades ». Deux psychologues étaient venus s’entretenus avec certains campeurs qui étaient vraiment dans le besoin. A souligné José KPAKPABIA, animatrice du projet PR sur le site de Lomé.
Mlle Afi Djifa EKLU participante au camp pour une deuxième fois a beaucoup aimé l’accent particulier mis sur la confiance en soi et la discrimination. Pour elle, ces types de camp devraient se faire deux fois par an car il nous permet d’acquérir de nouvelles connaissances. Elle a profité remercier le YMCA ainsi que ses partenaires pour leurs combats en faveur des jeunes en général et surtout les jeunes vulnérables. Rappelons que UCJG /YMCA-Togo, une association de jeunes volontaires chrétiens qui a pour vision le renforcement de capacité des jeunes pour une renaissance africaine a pu organiser ce camp grâce à l’appui technique et financier de Swedish Mission Council (SMC), de Comic Relief et de Y Care International.

Sylvain AMEWOU,Chargé de Communication YMCA-Togo

AUSSI INTERESSANT...

LANZO

ET ENFIN, JE SUIS DEHORS …

Le Sieur LANZO Edoudji Kossivi, 41 ans, peintre dessinateur, père d’un garçon de 10 ans, ...

Laisser un commentaire