Accueil > IMPACTS > L’UCJG/YMCA-Togo crée l’opportunité d’emplois à une cinquantaine de jeunes dans les bidonvilles
IMG_20170926_154352

L’UCJG/YMCA-Togo crée l’opportunité d’emplois à une cinquantaine de jeunes dans les bidonvilles

Restant toujours fidèle à sa vision et mission, l’UCJG/YMCA-TOGO dans la réalisation de son projet ‘’ Jeunes Entrepreneurs’’ a organisé du 18 au 26 septembre 2017 dans les locaux de l’Université de Don Bosco une formation sur les techniques de création et de gestion de micro entreprises.
L’entrepreneuriat est une chose très encouragé voire considéré comme moteur de développement dans l’actuelle société car on assiste à la croissance continue du chômage. Les emplois deviennent très rares à trouver ou presque inexistant. Les jeunes, la relève de demain comme on le dit sont là souvent porteur de grandes idées mais qui errent à la recherche d’un lendemain meilleur. C’est palliatif à ce problème qu’a été initié ce projet nommé plus haut qui constitue essentiellement à créer des opportunités d’entrepreneuriat et des emplois pour les jeunes vulnérables résidant dans les bidonvilles de Lomé, jeunes qui ont en eux cette volonté manifeste de faire quelque chose mais qui manquent de moyens et de soutiens. Cette formation sur les techniques de création de micro-entreprises n’est qu’un volet du projet. IMG_20170918_100908

Pour celle-ci, l’UCJG a réuni une cinquantaine de jeunes sur sélection venant de trois bidonvilles à savoir : katagan, tokoin élavagnon et gbetsogbé. Pendant toute la période, le formateur, avec le concours de ses collaborateurs et les participants ont échangé sur comment rédiger un bon projet de création d’entreprise, comment réussir un bon plan d’affaires et arriver à trouver un financement.

Evelyne, revendeuse de poisson à Katanga, participante, nous confie : « nous avons suivi une formation sur comment se lancer dans l’entrepreuneuriat, les choses qu’il faut savoir, ainsi que la rédaction d’un plan d’affaires. Je me réjouis vraiment de l’avoir suivi parce qu’elle nous a doté des outils pour devenir autonomes et aller de l’avant. Et pour la gestion de notre entreprise on nous a conseillé de nous fixer à nous même un salaire en vue de ne plus rentrer n’importe comment dans les fonds, chose que je faisais sans savoir qu’elle pouvait mener à perte mon activité. Je remercie vivement l’UCJG pour l’occasion, je les exhorte à continuer leur action en faveur des jeunes et je lance un appel à ces derniers de chercher à être autonome en apprenant un métier ou à se lancer dans l’entrepreneuriat ». Pour sa part, Nathalie AMEMATSRO, une étudiante de 23 ans résident à Gbétsogbé affirme qu’elle a tiré satisfaction de la formation de ce fait qu’elle en a bien saisi l’élaboration d’un plan d’affaires, la réussite de sa propre entreprise et le maintien de sa clientèle.

Rappelons que le projet Jeunes Entrepreneurs s’exécute dans trois bidonvilles de Lomé: Katanga,  Tokoin-Elavagnon et Gbétsogbé et est financé par Y Care International.

Robert Wilson-Assion

AUSSI INTERESSANT...

IMG-20171201-WA0122

Journée mondiale de lutte contre le SIDA: L’UCJG/YMCA-TOGO permet aux étudiants de connaître leur statut sérologige à travers une sensibilisation couplée de test de dépitage

L’union locale campus de YMCA-Togo a organisé ce vendredi 1er décembre 2017 au bloc sportif ...

Laisser un commentaire