Accueil > IMPACTS > Journée mondiale de lutte contre le SIDA: L’UCJG/YMCA-TOGO permet aux étudiants de connaître leur statut sérologige à travers une sensibilisation couplée de test de dépitage
IMG-20171201-WA0122

Journée mondiale de lutte contre le SIDA: L’UCJG/YMCA-TOGO permet aux étudiants de connaître leur statut sérologige à travers une sensibilisation couplée de test de dépitage

L’union locale campus de YMCA-Togo a organisé ce vendredi 1er décembre 2017 au bloc sportif de l’université de Lomé, une campagne de sensibilisation et de dépistage des IST-VIH/SIDA pour une participation active dans la lutte contre ce fléau qui gangrène la jeunesse et aider par l’occasion à atteindre l’objectif d’une population sans SIDA.
Une université en rénovation, une université propre, répondant aux normes c’est bien pour les études. Mais il faudrait être en bonne santé pour y étudier. C’est suite à cette inquiétude que, coparrainée par S2C et Agir PF, deux projets de YMCA-Togo respectivement financés par YMCA de suède et Engender Health, les membres de l’union locale campus de l’UCJG ont pensé sensibiliser leurs camarades et leur faire gratuitement des tests de dépistage. Cette campagne a fait fille d’une forte mobilisation chez les étudiants qui a donné satisfaction aux organisateurs. On pouvait noter plus de 200 individus sensibilisés et dépistés dont heureusement aucun cas positif.
Entre la sensibilisation et le dépistage, c’était un débat bien nourri aussi bien par les animateurs que par les étudiants. Lumière a été refaite sur les infections sexuellement transmissibles, les différents types, les symptômes et les traitements puis sur le SIDA, ses manifestation, ses modes de transmission et ses possibles traitements donnant la possibilité d’être en couple et faire des enfants.
Notons qu’Agir Planning Familial, projet à terme, a beaucoup fait dans la santé sexuelle et de reproduction des jeunes. Sur ce projet, le coordonnateur M. Soké KOSSI et son équipe ont formé des pairs éducateurs qui ont à leur tour formé d’autres jeunes dans les églises et dans les mosquées de Lomé, d’Atakpamé et de Sokodé. Ils ont organisé des causeries éducatives des sensibilisations de masse suivies de dépistage sur ces sites.
Quand à S2C coordonné par M. TONA Gildas, qui vise l’accès à la justice pour les jeunes en conflit avec la loi et les jeunes à risque de tomber en conflit avec la loi et d’aider à leur protection et leur rehabilitation.
Un étudiant après s’être fait dépisté affirmait : « je trouve que c’est un grand avantage pour moi aujourd’hui de connaître mon statut sérologique. Je suis certain que je ne suis pas infecté et dorénavant je prendrai mes mesures pour ma conduite de vie. J’exhorte vivement mes autres camarades à le faire pour se savoir sain ou au cas contraire pour être vite pris en charge et ne pas mourir tôt »

Robert Wilson-Assion

AUSSI INTERESSANT...

IMG_20171118_115618

Les délégués jeunes et femmes de YMCA-Togo en atelier de renforcement et de planification

Le centre des jeunes de Don Bosco de Gbodjomé a accueilli du 17 au 19 ...

Laisser un commentaire