Accueil > IMPACTS > UCJG/YMCA ET WANEP-TOGO INVITENT LES FEMMES TOGOLAISES A S’INSPIRER DE LA VIE COMBATIVE DE WINNIE MANDELA
IMG-20180812-WA0057

UCJG/YMCA ET WANEP-TOGO INVITENT LES FEMMES TOGOLAISES A S’INSPIRER DE LA VIE COMBATIVE DE WINNIE MANDELA

UCJG/YMCA et WANEP-TOGO, pour marquer de la Journée de la Femme Africaine, célébrée tous les 31 juillet, ont organisé le samedi 11 août dernier à Lomé, une conférence publique autour du thème « Le combat de Winnie Mandela : un exemple pour la femme togolaise ».

Cette conférence publique a connu la participation de jeunes et femmes leaders des organisations de la société civile et religieuses. Celles-ci ont été entretenues par Agbovi Vincent, Enseignant chercheur à l’Université de Lomé, et conférencier du jour.

Cette initiative, en effet vise à attirer l’attention de la jeunesse et des femmes leaders sur le rôle de l’ex-1ère dame d’Afrique du Sud dans lutte contre l’apartheid.

« Nous avons initié cette activité pour, tout d’abord, marquer la célébration de la femme africaine célébrée tous les 31 juillet. La finalité, c’est de susciter un engagement de ces jeunes et femmes leaders pour leur contribution au développement du Togo en précisant que chacun à son niveau peut-être une valeur ajoutée pour le développement du pays. Et ici nous mettons l’accent sur la participation de la femme. Donc nous encourageons les femmes à continuer par contribuer au développement du pays. Nous leur avons montré l’exemple de Winnie Mandela qui a réussi à braver les obstacles pour contribuer au développement de son pays », a souligné Amedzenu-Noviekou Dado Nora, coordinatrice de WANEP-TOGO.

Parlant de Winnie Mandela, elle a contribué largement au développement de son pays et constitue désormais une référence pour d’autres femmes.

« Cette femme, nous ne pouvons manquer d’apprécier sa détermination à aller jusqu’au bout. Elle ne s’est pas fiée à son statut de femme pour abandonner en cour de route. Il faut reconnaître qu’au-delà de la détermination, elle s’est donnée une liberté dans la tête, ce qui lui a permis d’aller au bout de son combat « , a témoigné le conférencier, Agbovi Vincent.

UCJG/YMCA et WANEP-TOGO ont initié cette rencontre suite aux informations du rapport qui relève une faible participation de la femme dans les prises de décision au Togo.

Source: gapola.info

AUSSI INTERESSANT...

DSC_0434

l’UCJG/YMCA-TOGO ACCOMPAGNE LES JEUNES VULNERABLES DU TOGO AVEC DES KITS SCOLAIRES ET FRAIS DE SCOLARITE

Depuis le lundi 24 septembre 2018, les élèves ont repris le chemin des classes pour ...

Laisser un commentaire