Accueil > IMPACTS > …Personnellement, le club culturel de YMCA-Togo m’a beaucoup donné…
DSC_0491

…Personnellement, le club culturel de YMCA-Togo m’a beaucoup donné…

YMCA-Togo dans sa mission de renforcer la capacité des jeunes, a mis en place des centres de jeunes, où les jeunes viennent développer leurs talents tous les mercredis et vendredis. CREPPY Gédéon, un jeune membre du club culturel nous parle des impacts positifs de YMCA sur sa vie durant ses 4 dernières années. Allons à sa découverte.

 » Je me nomme CREPPY Gédéon, j’ai 15 ans. Je suis élève et j’habite à Akodessewa. J’ai connu le YMCA en 2013. Nous étions venus jouer dans l’enceinte un mercredi soir. A cette époque nous n’avions pas assez d’information sur l’ONG. Nous étions repartis pour n’y revenir qu’en 2015-2016.

J’avais déjà débuté le collège, et nous n’allions pas à l’école les après midi. Le hasard a voulu que je sois là un mercredi soir, j’étais émerveillé par toute l’animation qu’il y avait dans l’enceinte.

J’ai un frère Maturin. Il faisait déjà parti de YMCA, et voulait crée un club de théâtre et de conte. Il nous a donc proposé d’en faire parti et nous avions accepté. Nous venions les mercredis et vendredi soir.

On racontait des contes, ensuite ce fut le théâtre. Avec le temps, le mannequina y a été ajouté. Nous n’avions pas besoin d’un mannequin pour nous apprendre les pas, notre moniteur excellait dans le métier. D’autres jours, nous pratiquions la danse pour nous distraire. N’étant pas fan de danse, je n’y participais pas vraiment. Avec le temps, le développement personnel y a été greffé. Nos difficultés ont été mises à nu pour mieux nous aider à les surmonter. Des valeurs comme la tolérance envers autrui, et l’acceptation de l’autre nous ont été inculquées.

Personnellement, le club culturel de YMCA-Togo m’a beaucoup donné. Avant d’en faire parti, j’étais très timide ; toujours dans mon coin, vraiment réservé. Maintenant, je suis beaucoup plus ouvert aux autres. A force de donner le meilleur de moi, de faire l’effort de participer aux activités, je ne suis plus vraiment timide. Maintenant je peux aisément m’exprimer devant tout un groupe, je n’ai plus honte.

Sur le plan scolaire, nous faisions des appuis scolaires donc le rendement est bon.

Sur le plan familiale, j’ai appris à accepté et comprendre tout le monde ; leurs réactions et attitudes. Dans le temps, je me disais que je suis l’ainé donc mes cadets me devaient du respect. Tout en ignorant le fait que je devais au prime abord gagné ce respect en les respectant en premier. Le YMCA m’a fait comprendre tout cela. Il m’a également appris le respect des adultes. J’ai mis plus de rigueur dans le respect et l’obéissance de mes parents. J’ai compris que mes parents ne me voudraient que du bien.

Quand, j’étais enfant, je me disais que mes parents me dérangeaient, surtout lorsqu’ils me demandaient de faire quelque chose qui perturbe mes programmes télé, maintenant je sais qu’ils essayaient de nous inculquer des valeurs.

J’aimerais remercier les responsables du YMCA grâce auxquels nous nous produisons sur scène en mettant notre passion au service de l’association et en attirant par conséquent beaucoup de nos jeunes frères et sœurs.

Lorsque nous passions devant l’enceinte du YMCA, nous n’avions aucune idée de ce qui s’y passe. J’exhorte mes jeunes frères et sœurs à s’approcher du centre un mercredi ou un vendredi soir. Même si tu n’as pas l’intention d’intégrer un groupe, assois-toi et observe. Surement que tu retiendras quelque chose. Si tu es intéressé par une activité, tu pourras être mieux informé en t’approchant d’un moniteur. C’est pour ton propre bien. J’exhorte les jeunes à faire le pas, car le YMCA change beaucoup de choses.

Toi jeune qui vient de lire cet article, fais vite le pas. Le YMCA est ouvert à tous

Cellule Communication de YMCA-Togo

AUSSI INTERESSANT...

rfe'rf

…Je représente la culture et les valeurs de tout un pays à l’étranger grâce à un savoir-faire et savoir être appris au YMCA…

Diplômé du Cégep de Sherbrooke en Conseil et Services Financiers, membre de YMCA-Togo et actuellement ...

Laisser un commentaire