Accueil > IMPACTS > Célébration de la journée «Une heure pour la planète » : La jeunesse de YMCA-Togo en mode écologique
DSC_0724

Célébration de la journée «Une heure pour la planète » : La jeunesse de YMCA-Togo en mode écologique

« Earth Hour », traduit littéralement en français (Une heure pour la nature ou Une heure pour la planète), est une journée internationale célébrée chaque dernier samedi du mois de mars depuis 2007 à l’initiative du Fond mondial pour la nature/WorldWide Fund for Nature (WWF). Elle consiste à couper la lumière et à débrancher les appareils électroniques pour une durée d’une (1) heure de 20h30 à 21h30, afin de promouvoir l’économie de l’électricité et par conséquent, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la lutte contre le réchauffement climatique.

Le mérite de cette initiative est d’inviter les populations de la planète à réfléchir sur leurs actions, gestions et comportement en matière de consommation de l’énergie électrique et à poser un acte symbolique en ce sens.

En prélude à l’édition 2019 de cette journée célébrée ce samedi 30 mars, le mouvement international chrétien et interconfessionnel de jeunes volontaires UCJG/YMCA-Togo, a saisi l’occasion d’une semaine biblique pour les enfants (KIBIWO) organisée du 27 au 29 mars derniers, au centre de jeunes à Atakpame pour mener une campagne de sensibilisation à l’endroit des jeunes de la région des Plateaux.

Une activité au cours de laquelle, plus de 200 jeunes élèves ont été sensibilisés sur les problématiques de l’environnement, la protection de la nature et l’amélioration du cadre de vie. Ces jeunes informés sur l’importance de la préservation de la nature et de l’importance de planter des arbres,  sont ensuite allés sur le site de YMCA-Togo à Kamina (Atakpame) pour mettre en terre de jeunes plants.

DSC_0680Selon Sylvain AMEWOU, Coordonnateur national « Earth Hour », cette campagne vise à sensibiliser la population en occurrence les jeunes sur le bien fondé de la protection de l’environnement et la collecte des déchets pour rendre l’environnement propre.

« Par cette activité, nous voulons que la jeunesse togolaise s’implique davantage dans la lutte contre le changement climatique en adoptant des comportements citoyens pour préserver leurs milieux de vie », a-t-il souligné.

Le même thème a fait objet de sensibilisation à l’endroit des jeunes du centre de jeunes de Lomé ce vendredi 29 mars dans le cadre d’un festival du football dénommé « festifoot » où plus de 300 jeunes ont bénéficié de cette éducation de protection de l’environnement et ont été conviés à une action citoyenne et de salubrité publique. Ils ont eu à ramasser tout ce qui est déchet et qui pollue l’environnement (plastique, sachets, etc).

Par cet acte, le YMCA-Togo apporte sa contribution à l’éducation civique et citoyenne de la jeunesse togolaise et à l’effort national dans la lutte contre le changement climatique. Sa mission est de renforcer la capacité des jeunes pour la renaissance africaine. A travers ces centres des jeunes (Lomé, Atakpame, Sokodé, Kara), il œuvre pour l’épanouissement des jeunes.

Rappelons que W.W.F est une organisation non gouvernementale internationale créée en 1961, dédié à la protection de l’environnement et fortement impliquée en faveur du développement durable.

Mathurin Aziakpor, atlanticinfo

AUSSI INTERESSANT...

Couverture

ACTIVITE RECREATIVE A LA PRISON CIVILE DE LOME:UNE INITIATIVE DE YMCA-TOGO

Afin de permettre aux détenus de s’égayer et d’oublier pour quelques temps leurs préoccupations, l’Union Chrétienne ...

Laisser un commentaire