Accueil > IMPACTS > Les parajurites de YMCA-Togo font de la lutte contre l’injustice une affaire de tous
DSC_1004

Les parajurites de YMCA-Togo font de la lutte contre l’injustice une affaire de tous

Le jeudi 23 janvier 2020 a eu lieu au siège de YMCA-Togo une rencontre organisée par la clinique juridique de YMCA.

Depuis 2009, YMCA-Togo s’est inscrite dans la logique d’apporter la lumière au citoyen sur les droits et devoirs des personnes et jouer le rôle de médiation et de référencement des personnes en besoins en milieu carcéral avec les clubs juridiques.

La rencontre de ce jeudi portée sur le thème « faisons de la lutte contre l’injustice une affaire personnelle » fut une preuve notable de l’engagement des parajuristes de YMCA-Togo ayant fait place à des interventions diverses.

ApDSC_0998rès les mots de bienvenue du Secrétaire Général de YMCA-Togo, Gérard Kokou ATOHOUN qui a insisté sur la pertinence de cette rencontre tout en  félicitant l’organisation, ce fut le tour des différents panélistes notamment le Directeur de programme de YMCA-Togo, M. Franck GAFAN  sur « promouvoir et défendre les droits économiques, sociaux et culturels en milieu carcéral au Togo », suivi du vice-président d’Amnesty-Togo M. LASSEY Adjévi sur « promouvoir et défendre les droits civils et politiques au Togo », et enfin  le jeune parajuriste YOVOGAN Edem de la Clinique Juridique de YMCA-Togo qui a entretenu l’assistance  sur « la lutte contre l’injustice ».

Il est clair aux vues des échanges que les questions juridiques dans notre pays demeurent un défi majeur et une grande préoccupation liée au manque d’informations au niveau de la grande masse et une insuffisance dans l’application des principes de bases aux profits de tous.

Les panélistes ont profité de cette opportunité pour éveiller davantage le public sur ses responsabilités au sein de la société et ont davantage motivé chacun à devenir un acteur parajuriste autour de lui.

LaDSC_1025 soirée a pris fin avec une collation offerte par l’équipe d’organisation dans une ambiance des grands jours.

Le pari pour cette première sortie de la clinique juridique dans le compte de cette nouvelle année fut un succès. Pour finir le modérateur de la soirée et chargé de monitoring des droits humains à YMCA-Togo, DEGBOE Kudzo Ayih Pierre, a laissé entendre que ce n’est que le début d’une série d’activités qui couvrira toute l’année.

Cellule Communication YMCA-Togo

AUSSI INTERESSANT...

DSC_0620

YMCA-TOGO vole au secours des victimes de l’incendie de Katanga

Deux mois après, l’incendie survenu à katanga, une localité située sur le littoral, environ 10 ...

Laisser un commentaire