Accueil > IMPACTS > Je cherchais de l’expérience et je peux dire aujourd’hui que j’en ai acquis énormément au YMCA
IMG-20171226-WA0004-600x800

Je cherchais de l’expérience et je peux dire aujourd’hui que j’en ai acquis énormément au YMCA

YMCA, une association internationale de jeunes par excellence,fidèle à sa vision, continue de renforcer la capacité des jeunes avec qui elle travaille. La cellule communication de YMCA-Togo s’est entretenu avec « Christ », l’un des jeunes qui a vu ses capacités renforcées, en terme d’animation de groupe et d’encadrement des enfants. Il nous livres ses impressions. Allons à sa découverte:

« Je me nomme Christophe AYENDO, sociologue et gestionnaire des ressources humaines de formation. Actuellement, je travaille comme communicateur événementiel et volontaire au YMCA, chargé des TIC et la télécommunication. J’ai connu le YMCA depuis 2013 par un ami mais j’ai fini par faire mon adhésion en 2015. C’est une grande famille pour moi et je m’y sens bien. Je peux me permettre aussi de dire que c’est une famille parfois muette parce que quand tu viens, personne ne te dira quoi faire. C’est en fait un libre choix qui est laissé au jeune de pouvoir s’exprimer et cultiver la créativité. Je suis chargé de l’animation au centre de jeunes.
« J’avais déjà une expérience avec une organisation sociale mais depuis mon adhésion au YMCA, j’ai encore appris à mieux comprendre. Mes capacités sont renforcées, en terme d’animation de groupe et d’encadrement des enfants parce que c’est des choses qui s’apprennent et je collabore par l’occasion avec des gens qui donnent de leurs temps à servir les autres. »
Pour les jeunes non actifs au YMCA, je pense qu’ils ont un grand défi à relever parce que pour mon propre cas « je cherchais de l’expérience et je peux dire que j’en ai acquis énormément. » On a beaucoup d’intérêts à travailler dans le social parce qu’on y apprend considérablement.IMG-20171226-WA0005

C’est vrai que financièrement on ne gagne pas grande chose mais quand on parle de compétence, de qualité et d’expérience je crois que ça n’a pas de prix et c’est atemporel. Par contre, l’argent est éphémère c’est pourquoi mon message est de les inciter à s’engager. Les premiers pas sont toujours durs mais c’est plus un moment pour montrer son courage, ne pas baisser les bras et continuer par avancer. C’est en persévérant qu’on découvre le fond des choses. Barak OBAMA affirmait : « c’est lorsque tu arrives à dépasser quelque chose qui est plus grand que toi que tu réalises ton vrai potentiel » si tu n’arrives pas à te surpasser dans une ONG, ce n’est pas évident que tu puisses le faire aisément ailleurs. Je pense que c’est primordial pour nous les jeunes de nous engager dans le social pour servir et continuer de nous former.
C’est dans ce cadre que j’ai suivi tout récemment une formation dont je veux bien faire part.
Du 08 au 13 octobre de cette année, j’ai suivi une formation à Agoè Minamadou plus précisément à l’ONG STAD. Portant sur le profilage, cette formation avait plusieurs volets : la familiarisation avec le logiciel Map Info 8 professionnel et la collecte des données GPRS sur le terrain puis la saisie des données collectées. Cette formation nous a permis de nous outiller sur tout ce qui touche à la cartographie numérique. Personnellement, elle m’a beaucoup aidé parce que j’étais novice dans ce domaine. Map Info est un logiciel open source qui est libre, accessible à tout le monde. On nous a surtout formé sur les bases de ce logiciel parce qu’il faut un travail de longue haleine pour arriver à sa maîtrise. Après cette phase théorique, nous nous sommes rendus sur le terrain pour effectuer la collecte des données sur le campus. A la suite de cet exercice, on a dans un premier temps enregistrer les données dans Excel puis traduire dans le logiciel et finir la réalisation de la cartographie. Cette formation a bien outillé les participants et que nous sommes en vue de participer de façon professionnelle à la cartographie numérique du Togo. Je pense que les capacités ont beaucoup été renforcé et on a déjà les retours de certains qui ont commencé à s’appliquer.
En ce qui concerne le mappage au Togo, il y a un grand manque d’informations. Dorénavant, je crois que je serai plus précis dans mes mappages.
Pour l’usage, je pense que je ferai un feedback en travaillant avec les nouvelles compétences acquises sur les différents projets du YMCA qui en auront besoin.
A l’endroit des organisateurs, je les félicite parce qu’ils ont fait beaucoup avec le peu qu’ils avaient. Seulement, les conditions sont à revoir un peu. Pour le nombre qu’on faisait, la salle était un peu petite.
Pour terminer, je pense que cette formation doit être répétée à beaucoup d’autre personne car dans d’autre pays, quand on entre dans le google maps, on a beaucoup de données tout simplement parce qu’ils ont plusieurs contributeurs anonyme et si on peut en arriver là au Togo ça nous permettrait de ne plus nous perdre quand nous circulons à Lomé.

Cellule Communication de YMCA Togo

AUSSI INTERESSANT...

IMG_20180427_152108

ATELIER DE REVUE DU PROCESSUS DE RENFORCEMENT INSTITUTIONNEL,GOP 2018

YMCA-Togo tient du 27 au 28 avril 2018 au CAFAP à Bagbé l’atelier de revue ...

Laisser un commentaire